Je profite de l'envoi d'un article pour l'Australie pour vous expliquer ma démarche d'expédition.

La plupart de mes articles sont plats et relativement léger. Je peux donc les envoyer via le tarif "Lettre Prioritaire" ("Lettre Prioritaire Internationale" quand il s'agit d'un envoi à l'étranger). C'est une solution qui a le mérite d'offrir un assez bon rapport qualité prix car malheureusement les tarifs postaux français restent très élevés.

A l'origine, ce tarif est destiné à l'envoi de correspondance. La préparation des envois nécessite donc quelques précautions. Voici comment je procède.

Je commence par choisir l'enveloppe la mieux adaptée. Ici, pour un lot de mouchoirs d'enfants, une enveloppe classique suffit.

Une enveloppe à la bonne taille

Ensuite, l'objet est placé entre deux épaisseurs de carton afin de le protéger et de rigifier l'enveloppe. Dans la mesure du possible, j'essaie d'utiliser des cartons recyclés, principalement des emballages alimentaires, bien entendus propres. Cela permet de réduire l'impact du colis sur l'environnement. De plus, j'aime bien l'aspect "carton brut" de ce type d'emballage, associé à du masking tape pour maintenir le tout.

Un emballage respectueux de l'environnement

J'écris toujours un petit mot à la main, sur un joli papier. J'en profite pour utiliser le tampon "Petits Trésors Rétros" que j'ai fait faire il y a quelques mois.

La petite touche perso ajoutée au colis

L'envoi est prêt à être glissé dans l'enveloppe. L'article est bien protégé et conforme aux normes postales. Les conditions sont réunies pour qu'il parviennent au plus vite à son destinataire.

En route pour des milliers de kms !

Dans 10 jours maximum, cette enveloppe sera dans la boite aux lettres de Kirsty, de l'autre côté du globe !